Projet Génésis

Vous n'êtes pas identifié.

#1 20-07-2007 14:55:51

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

La fondation du berceau

Livre Un La fondation du berceau
Chapitre un : La guerre de l'injustice
Le jour des larmes innombrables


La guerre reignait au sein de l'univers, les puissants cartels commerciaux et militaires se disputaient les petites dernières planetes encore inexplorées. Mithrandir etait un des derniers souverains de la bordure exterieur de la galaxie d'andromede, gardant farouchement l'intependance des quelques mondes formant l'alliance, il devait se battre sans cesse contre les forces de l'UMC.
Tous savaient que tot ou tard, le cartel enverrait les forces necessaire a l'annextion de lur petit domaine et que tout alors serait perdu ...

Le matin se leva sur Laurelindorenan, le soleil faisant miroiter se rayon sur le lac ou canards et cygnes se rechauffait a sa lumiere. Mithrandir, du haut de la haute tour de Valimar, se delectait de ce spectacle simple et pourtant si apaisant.

Soudain, sans cri et gare, les oiseaux s'envolerent d'un meme mouvement tandis que le ciel se couvrait de lueures bleautres et rougeatres qui semblaient etre lointaines et en meme temps si proche.
Le magicien bondit vers le centre de communication, courant dans le larges couloirs de pierre grises et les corridors secret de la vaste citée.

Arrivant au terme de sa course effrenée, Mithrandir eu la reponse a ses craintes bien avant d'avoir questionne les personnes presente ou consulte les rapports.
L'UMC etait passe a l'attaque et de facon massive cette fois. Partout les hommes et femmes couraient en tous sens, criant ordres ou simplement terreur, dans ce chaos indescriptible, Tatianna Zemanova, tentait tant bien que mal de reagir a cette assaut brutal en coordonant les flottes en orbite ou celle arrivant en renfort.
Puis, dans un exces de rage impuissante, elle tira de sa ceinture son phaser et fit exploser l'un des grands ecran de controle, ramenant par cette deflagration le calme au sein de la salle de controle.


CROYEZ VOUS QUE DE DESPERER SOIT LA SOLUTION ?!
Que tout l monde rejoigne son poste de combat !!!


Mithrandir salua le sang froid de son lieutenant, qui bien que par son jeune age et son aspect fragile, tenait a etre l'une des personnes les plus fiables en cas de crise majeure.
Ils se regarderent, le regard hagard pour certains, dur pour d'autres, quand ils prirent conscience que tout se qu'ils connaissait allait surement disparaitre dans les heures qui suiverait. Et bien que tout semblait perdu, la plupart reprirent le controle sur eux meme et rejoignerent leurs attributions qu'ils soient au sol ou dans les vaisseaux.

C'est ainsi que l'Event horizon et son escorte et tous les vaisseaux disponibles decollerent dans les minutes qui suivirent vers une mort surement annoncee.
Ils ne rencontrerent qu'une faible flotte, mais tous savaient que ceci n'etait que l'avant garde de l'Umc et que le gros de la flotte arrivait ...

Les centaines de vaisseaux s'etaient regroupes en flottes et escadrons autour de l'Event horizon
A perte de vue, dans toutes les directions, s'etendait la flotte du magicien. Croiseurs de combat, fregates d'appui, vaisseaux de transport ou simple chasseurs, tous avaient repondu present a l'ultime bataille.

Sur la passerelle du vaisseau de commandement, la morosite n'etait pas de mise. Tous savaient que la mort viendrait les faucher dans quelques heures, alors les verres s'entrechoquaient, les mets disparaissaient dans les gosiers voraces, voir meme, quelques couples se formaient.

Mithrandir, quelque peu a l'ecart avec sont haut commandement, terminait les preparatifs et placements des derniers vaisseaux en approche


Voila, je penses que le maximum a ete fait. N'oubliez jamais au coeur de la bataille, que nous ne sommes pas tous venu ici pour etre annhile, mais pour un baroude d'honneur ! Nous tenterons de tirer les premiers, les vaisseaux de l'UMC sont bien plus puissants que les notres.
A tous bonne chance et a present, fetons cela dignement ! Puisse Illuvatar dans sa sagesse, nous emplir le coeur de joie

Dernière modification par Mithrandir (15-02-2011 21:06:30)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#2 20-07-2007 15:02:11

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre un : LA GUERRE de l'injustice
La chute de Laurelindorenan


Les vaisseaux etaient pret, Tous scrutaient l'univers a la recherches des premiers signes de sortit d'hyper espace de la flotte de l'UMC, quand soudain ....

Lieutenant de 2 eme classe MBS Promethee, secteur A2, J'AI DES TRAINEES, COMMANDEUR, J'AI DES TRAINEES !!
M: Calmez vous ! a quel degre ?
Lt: Au degre 4867, commandeur
Ils arrivent ........


C'est sur ces mots terribles que quelques secondes plus tard, les premiers vaisseaux se materialiserent a quelques parsecs de l'armada

Mithrandir prit alors la parole dans le silence glacial de la salle de controle A tous, merci d'avoir repondu present, Qu'importe le courroux,qu'importe la ruine; Et que l'aube soit rouge !! a tous les vaisseaux FEU A VOLONTE !"

La bataille faisait rage, mais les forces en presence etaient par trop desequilibre, les vaisseaux de la flotte de Mithrandir tentaient vainement de repousser les vagues d'assaut de l'UMC

L: Nous perdons du terrain, Mithrandir, nous ne gagnerons pas
Mithrandir eu un sourire
Non, nous ne gagnerons pas, mais nous nous batterons tout de meme
L: J'ai eu de la chance de vous servir magicien ! Et je meurts heureux a vos cotes
Mithrandir regarda les dernieres defenses sombrer dans le neant puis se tourna vers la grande baie vitree du vaisseau, regardant une derniere fois le berceau de son empire.
Comme Laurelindorenan est belle ce soir, le soleil pointe a peine ses rayons sur sa face meridionale

Locard posa la main sur l'epaule de son commandant, mais aussi son ami de toujours
Elle continura de vivre dans nos coeurs, meme si son souvenir disparaitra avec nous, je ne pensais pas que cela finirait de cette manière
Mithrandir : Finir ? Oh, non, le voyage ne s'arrête pas là. La mort n'est qu'un autre chemin qu'il nous faut tous prendre. Le rideau de pluie grisâtre s'ouvrira, et alors tout sera brillant comme de l'argent. Et alors vous les verrez : les rivages blanc... et au-delà, la lointaine contrée verdoyante sous un fugace levé de Soleil

A cet instant; une salve de plasma prit le croiseur par son milieu et l'Event Horizon explosa ...............

Dernière modification par Mithrandir (15-02-2011 14:48:55)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#3 20-07-2007 15:05:39

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre deux: L'eveil
Retour dans le passe

Des cris, des deflagrations, les vaisseaux explosaient autour de nous et soudain cette grande lumiere bleue ...... puis, plus rien .....
Seul le vide et les etoiles au dessus de mes yeux; chaques secondes semblaient durer une vie entiere.
J'errais dans les confins de l'univers; je fermais les yeux en attendant la mort.

Une brise legere caressa ma joue, je ne pouvais bouger, mes poumons refusaient de fonctionner, puis mon coeur se remis a battre, refluant le sang de la vie dans mon corps meurtrit et je put enfin, dans un bruit rauque, avaler une goulée d'air.

J'ouvris les yeux
Le soileil pointait a l'horizon, c'etait encore l'automne et les feuilles jaunies tombaient doucement autour de moi.
Je me relevais, etonne, perdu, pret d'un immense lac aux reflets argente

Ce lac, CE LAC ! C'est celui de la colline de Melian m'ecriais je !

De nouvelles forces m'envahirent et je courais deja vers la colline, tout ceci n'avais ete qu'un reve, Valimar, la cite d'emeraude de Laurelindorenan serait la, bien tranquille sur sa douce colline
J'arrivais au detour du rocher des rois, elle allait apparaitre ....

La colline etait vide, seule au milieu des arbres centainenaire, telle qu'elle avait etee jadis, a la fondation du berceau.
Je m'ecroulais de depit, de rage et de desespoir, tout cela s'etait donc passe, seuls les peuples de l'origine residaient sur DX24, l'ancienne appelation de notre chere planete. Tous les equipages, toutes les villes et habitants, tous avaient peri ...

Je pleurais longtemps, quand, venue de nul part, une main serra mon epaule et m'aida a me relever


Vous etes vous egare ? Monsieur ? Puis je vous aider ? Mon nom est Locard Kaspalov, du village du lac


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#4 20-07-2007 15:14:59

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre deux: L'eveil
Un nouveau depart


Mithrandir suivit donc Locard, comme il etait etrange de lui parler a nouveau comme a un inconnu
Ils se rendirent dans le petit village situe sur la rive ouest du grand lac, paisible et acceuillant, ce petit regroupement de maison de bois aspirait la paix et la tranquilite.

Locard presenta le nouvel arrivant aux autres habitants et bien que curieux, ils ne poserent que peu de questions sur la provenance de ce vieil homme. Quand ils eurent rencontre la plupart des villageois, Ils prirent le chemin ou Locard residait

Ils entrerent dans un logis certes modeste, mais comportant tout ce que l'on pouvais avoir besoin dans la vie de tous les jours, tout sauf des materiaux technologiques

Mithrandir prit place a une table de bois, pendant que son 'hote' preparait une collation


Comment repartir de zero ? Comment rebatir Valimar et ses centres de recherches, ses pistes d'astroport, ses usines, ses ... pensait le magicien Comment est il possible d'etre revenu dans le passe ? D'etre a nouveau vivant ?
Locard le tira de ses pensees en lancant un banale phrase tantis qu'il apportait le plateau
Nous avons appercu ces jours ci, de nouveaux gisements d'un metal inconnu. Nous partons demain a l'aube pour les explorer, desirez vous venir avec nous ?

Mithrandir sourit a cette pourtant simple question
Du nano carbone

La nuit fut longue et pleine de decouvertes tandis que le magicien restait eveille dans la rustique chambre de la petie chaumiere. Scrutant les etoiles, Mithrandir put aisement se rendre compte que le ciel de la planete n'etait en rien semblable a celui de l'ancien berceau; et au terme de longues reflexions et speculations, il fini par comprendre que par un fait encore inexplicable, il avait reprit vie dans un univers autre que celui ou il avait perrit.
Se souvenant de l'histoire, qui lui avait semble plus que fantaisiste, du trou noir menant vers un autre univers; il finit par en deduire que cette rumeur n'etait peut etre pas si fantaisiste que cela...
Et c'est sur cette reflexion qu'il finit par s'endormir aux premieres lueures de l'aube


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#5 20-07-2007 15:18:48

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre deux: L'eveil
Une conversation inevitable

Mithrandir assis sur la margelle du puits, comptemplait ce lac magnifique, il se rememorait les evenements des dernieres semaines.
L'arrivée du petit groupe pres du gisement, leur incomprehension, sa satisfaction de decouvrir du nano carbone, les premiers prelevements et leur apprentissage a l'utilisation de ce nouveau materiau
Grace a ses souvenirs, Mithrandir etait devenu rapidement l'ingenieur du village; qui n'en etait d'ailleurs plus vraiement un.

Apres les premieres modifications, il leur avait enseigner les bases de nouvelles technologies et tres vite, certains montrerent de reelles competances dans diverses activites, bien sur Locard faisait partit de ceux la.
Ils constuisirent une rudimentaire station de pompage pres d'un bras du lac, ainsi, ils purent apres quelques essais infructueux, du au manque encore flagrant d'experiance et de structures, extraire quelques volumes d'hydrogene. Le probleme du stockage commencera bientot a se faire ressentir, mais cela n'etait pas encore bien important.

Mithrandir se leva et prit le chemin du rocher des rois, batise ainsi par les premiers habitants de la planete, lieu ou les ceremonies de couronnement des anciens seigneurs se deroulaient au soleil de l'aube.
Se tournant vers la colline de Melian, ou les travaux de la future Valimar avaient debute, il comptempla la renaissance de Laurelindorenan

Bientot les premiers chantiers seraient crees, puis viendrait les pistes d'envol rudimentaires avant l'astroport et les vaisseaux de colonisation


Un bruit se fit entendre pres de lui et se retournant, il vit Locard monter a sa rencontre
Locard se tennait pres d'un buisson, l'air un peu gene

Bonsoir chez vous, je ne vous derange pas ?
Non mon ami, venez. Jamais vous ne m'avez derange
Excusez moi de ma curiosite, mais le conseil du village se pose des questions.
Comment connaissez vous tout ceci ? Comment savoir, le tout sans plans ou ecrits, construire et agencer tout ces installations. A vous voir, nous avons l'impression que tout a une place, sans jamais interfere avec d'eventuelles extentions. Et surtout, comment connaissez vous aussi bien mon passe ?


Mithrandir savait qu'un jour ou l'autre, ce moment arriverait, il aurait prefere qu'il soit encore lointain, mais fut delivre a cette demande
Mon vieil ami, la conversation sera longue et certaines choses seront dites pour vous et uniquement pour vous. Asseyons nous, j'ai bien des evenements a vous conter .......

Bien des choses furent dites en cette soirée, bien des secrets devoilés et Locard en fut tres affecté. Il pleura parfois, alors que l'instant d'avant il souriait voir riait a certaines anecdotes. Tout lui fut revele, sauf, bien entendu cette appelation de 'mon seigneur' contre laquelle, Mithrandir avait lutter pendant des années

Voila mon ami, voici tout 'notre' histoire et sa fin bien malheureuse
Je n'arrives toujours pas a saisir cet instant, magicien ! Comme est il possible que nous soyons ici ? Sur cette meme planete ? Notre rencontre avait pourtant etée tres differente ... Il sembla perdu dans ses pensées pendant un instant Croyez vous que la fin en sera t elle identique ?
Il me semble que non, car a commencement different, fin differente. Il nous faut tenir compte des erreurs du passée et ne l'oubliez pas, les voies d'Illuvatar, sont impenetrables

Mithrandir se leva et prit conge de Locard, il semblait avoir besoin d'etre seul, pour mediter sur tout ce qu'il avait apprit. Il lui faisait confiance, jamais il ne revelerai a quiconque ce qui avait ete dit en cette nuit.

Le soleil darait ses premier rayons sur le lac de Melian et Mithrandir retourna vers Valimar. La capitale semblait encore bien fragile avec ses tours en construction et ses routes de terre a peine plus aboutit que de des chemins de campagne.
Pourtant deja, les premieres sondes d'exploration etaient partit, le radar de detection construit a l'abri de son dome, a peine visible derriere les grands arbres. La premiere piste en dur devait etre achevée pour aujourd'hui et Mithrandir en prit le chemin, desireux de superviser la fin de l'amenagement.

Bientot les premiers vaisseaux lourd pourront decoller et se sera le tour des terraformatteurs ...
pensa t il en gravissant le chemin escarpe

Dernière modification par Mithrandir (20-07-2007 15:20:59)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#6 20-07-2007 15:30:04

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre trois: La fondation du berceau
La dame des etoiles

Bien des mois avaient passe depuis, et deja plusieurs terraformateurs avaient decoller de Laurelindorenan en direction des planetes proches, processeurs atmospherique et generateurs d'inosphere avaient etes active, rendant les planetes habitables
Les premiers vaisseaux de transports avaient eux aussi quittes le berceau et les population grandissaient dans leurs nouveaux mondes

Mithrandir regardait les imemense chantiers de production, ou le prochain colonisateur etait en cours de finition


Comme cela me rappele des souvenir Locard, nos premieres vraies intrusions dans l'espace, les pistes de terres battues, etc ..
Nos ingenieurs ont une surprise pour vous monseigneur, les plan d'un nouveau vaiss... Locard suspendit sa phrase tant dans le regard du magicien, un etonnement pouvait se lire
- Comment m'avez vous appele ?
- heu .... je ne sais plus, je n'ai pas fait attention .. heu ... monseigneur il me semble ?
- Pourquoi me nommer de la sorte Locard ?
- Pourquoi pas, cela me semble tres respecteux au contraire et conviens parfaitement a votre position !
- Veillez a eviter ce genre de disctinction, je vous en serez gre Locard Kaspalov !


Et Mithrandir le laissa plante la et partit voir si ces recherches avaient portes leurs fruits, ou pouvais bien etre Mystra ?

Mystra etait la plus belle femme aux yeux du magicien, qu'il avait pu approcher. Elle avait pose un matin, un vaisseau d'un type inconnu sur le lac de Melian pour une simple visite diplomatique et avait emmener le coeur du magicien avec son depart.
Mithrandir depuis se languissait de ses retours et craignait ses departs, il savait qu'il lui faudrait un jour lui avouer ses sentiments, mais reculait ce moment par des pretextes stupides, se mentant a lui meme

Dernière modification par Mithrandir (20-07-2007 20:29:49)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#7 20-07-2007 15:36:31

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre trois: La fondation du berceau
Le grand saut

Voila bien des jours que la derniere missive de Mystra etait parvenue au magicien, plus de nouvelles, plus de contact ...
Longtemps il avait admire en secret cette etonnante jeune femme, qui avait su prendre les lecons qu'il fallait pour devenir une diplomate et leader dans le coeur de seigneurs l'ayant approche. Aujourd'hui, il avait enfin prit sa decision, arreter de tourner autour du pot.
Mithrandir decida donc d'aller ou il pensait que son destin l'appelait
(son destin et bien plus surement son coeur)
Il hela donc Locard, fit preparer son petit vaisseau et decolla dans les heures qui suivirent.

L'X25 de Mithrandir avait parcouru bien deja bien des galaxies depuis son decollage de Laurelindorenan, berceau des Maiars dans l'univers et malgre que bien du temps fut ecoule, Mithrandir l'avais trouve bien court.
La planete de sa bien aimée etait en vue des scopes et le magicien, retournait en tout sens sa demande, corrigeant, refaisant, dechirant et finissant par tout recommencer


Locard: "Mon seigneur, planete en vue"
Mithrandir: "Vous allez pas recommencer avec vos mon seigneur!"
"Oui, mais planete en vue tout de meme"
"AHHHH, au diable les phrases toutes faites, je verrais bien en arrivant !!"
tempeta t il en jettant tous les feuilles en l'air.
Il prit son long manteau et se dirigea vers la passerelle. Teineril se laissait entrevoir par la vitre du cockpit de la navette.

"Atterissez en dehors de la zone Locard, je ne suis pas pret"
"Vous l'etes depuis longtemps mon ami, mais vous ne le savez peut etre toujours pas"

Le regard du magicien cloua instantanement le bec a son second

L'X25 atterrit a quelques centaines de metres du palais ou aimait etre, a ecouter le silence des nuits, celle qui avait finalement prit son coeur sans forcement le vouloir; Mystra
Mithrandir descendit du vaisseau et sentit la main de Locard sur son epaule

"Vous dirigez maintes planetes, vous avez fondez l'une des plus grandes alliances par le passe, vous etes capable de cela aussi, ne vous inquietez pas et laissez parler votre coeur, au lieu de chercher vos mots"

Mithrandir ne se retourna pas, mais ce court discours l'avais conforter dans l'idee d'enfin faire sa demande; Il prit le chemin du palais, le contourna vers les jardins d'hiver et apercu sa dame.
Usant de sa magie pour ne pas etre vu ou entendu, il resta la, quelques minutes a la comptempler assoupie, le visage detendue de tout stress


Toujours tiraille entre le l'envie de repartir et celui d'enfin lui dire la verite, il opta finalement a ne plus hesiter et souffla ces quelques mots a la belle endormie

Mon aimée, eveillez vous belle dame, je viens a vous, vous livrer mon ame
Mystra ouvrit ces yeux ou le magicien aimait a se perdre et se releva tandis que Mithrandir, posant genou a terre lui prit la main et declama, sana la quitter du regard

On peut vaincre avec une épée
mais etre vaincu par un baiser.
Le tien depuis longtemps m'a terrasser
Ma mie, veux tu m'epouser ?

Dernière modification par Mithrandir (20-07-2007 20:30:01)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#8 20-07-2007 15:43:35

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre trois: La fondation du berceau
L'union

Mithrandir revint seul sur Laurelindorenan, Mystra lui ayant demande quelques temps de reflexion.
Ceci avait profondement marque le morale du magicien et quand une missive de la dame lui parviens, lui annoncant son arrivé, tous purent rire de lui gambadant allegrement de point en point
Le matin de l'arrivee de Mystra, Mithrandir attendait sur l'aire deserte ou nul n'avait le droit de sejour.
Le grand vaisseau apparut dans le ciel matinal et quand enfin pose, Mystra apparut en haut de la passerelle de debarquement, Mithrandir dut prendre sur lui pour ne pas courrir a sa rencontre.

Il prit delicatement le bras de la dame et l'entraina vers l'arriere du batiment ou, il avait fait preparer un moyen de transport certe rudimentaire, mais tres adapte a cette excursion et des plus confortable.
Il installa donc Mystra, lui proposant un pled de laine de krovach
(comme tout le monde le sais surement, le krovach est originaire de Laurelindorenan et semble etre un parent eloigne des ovins du systeme solaire, bien que celui ci soit de nature quelque peu plus agressive et qu'il doit etre environ 4 fois plus gros que son cousin l'ovin)

Une fois confortablement installée et suffisament couverte par ses matinées encore fraiches, ils prirent la direction du mont des walkiries, centre d'exploitation du nano carbone ou avait ete decouvert cette magnifique grotte.

En arrivant, le magicien aida son invitée a descendre du vehicule, s'excusant de nouveau de son archaisme evident
Elle rit devant sa mine quelque peu deconfite et le prenant par le bras, ils se dirigerent vers l'entrée de la grotte. Le moment ne pouvait etre mieux choisi, le soleil matinal entrait par l'ouverture plein est de celle ci et illuminait le cristal, semblant lui donner une vie propre

Mystra ne s'attendait surment pas a ce spectacle, en effet, au lieu d'etre une sorte de gisement cristallin comme il en existe beaucoup, la grotte au cristal, comme l'avait surnomme les ouvriers, etait en realite une magnifique géode suspendue a la voute. Ainsi, quand le soleil du matin se refletait dedans, cet enorme quantite de cristal captait puis difusait cette lumiere au autres petits cristaux tapissant ca et la, les parois de la grotte, leur donnant une sorte de pulsation lumineuse, tel un coeur battant au ralentit

Il avait ete installe quelques sieges de pierre de facture certes grossiere, mais qui se fondaient dans cette ensemble de roches et Mithrandir s'y assis en silence, lassant la dame profiter de ce spectacle ephemere ...

Et c'est en cette meme grotte que quelques semaines plus tard, le magicien et la dame des etoiles unirent leur destin sous le regard bienveillant du cristal

Dernière modification par Mithrandir (20-07-2007 20:30:18)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#9 20-07-2007 15:48:46

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre quatre: L'histoire se repete
L'Event horizon


Voila quelques jours que Mithrandir, toujours sous des centaines de cartes toutes plus incompletes les unes que les autres, travaillait sur les possible extention du domaine viable de Laurelindorenan.

Sortant un nez de la grotte de papier ou il s'etait peu a peu enterre, il se surpris a penser qu'il n'avait pas vu Locard depuis pres de trois jours


Ou est donc passe ce demon de l'inframonde, toujours en quete de la plus grosse connerie a faire

Il sourit a cette pensee, aimant son second bien plus qu'il ne le laissait parraitre.
Sortant de ce qui servait par le passe de salle des archives et qui au final etait devenu un capharnaum ou tronait inevitablement le magicien, il prit le chemin de sa chambre pour s'y changer, la poussiere et le blanc ne faisant pas tres bon menage.
C'est ainsi que Tatiana, l'un des commandant de flottes, vint a le trouver, en s'annoncant d'un discret raclement de gorge alors que le magicien en etait toujours a se battre barbe contre col.


Monseigneur ? Locard vous fait mander sur la piste principale, il semble y avoir un probleme assez grave, mais je n'en sais guere plus
Un probleme ? un probleme avec quoi ? On n'a rien qui peux poser probleme !
repondit il un peu irriter d'avoir ete surpris dans cette posture

Il finit de se depetrer et suivit son commandant sur la principale aire d'envol ou bien peu de gens s'y trouvait, pas meme le bout du nez d'un Locard.


Ou est il donc passe Tatianna ? je ne le vois nul part !
Surement dans l'entrepot un mon seigneur
Ce vieux truc a moitie en ruines ? Quelle drole d'idee ! D'ailleurs nous devrions le renover, cela eviterait d'en construire encore de nouveau, l'equilibre avec la nature va se compromettre tres vite si nous laissons les constructions telle que, vu que ....


La vue du hangar le coupa net dans sa phrase, en effet, celui ci etait en parfait etat et avait ete intelligement agrandit de facon a se fondre presqu ttotalement avec son environnement, seul les enormes baies metaliques permettant de sortir les appareils tranchaient avec l'epaisse vegetation.

Depuis quand Locard a t il refait le vieux hangar ? interrogea le magicien
Eludant la question, Tatiana continua sa route vers le batiement et en ouvrit la porte d'acces
Une fois les yeux de Mithrandir accoutume a la penombre, il pu diserner une foule immense a l'interieur du hangar, puis d'un coup, toutes les lumieres au xeon s'allumerent et dans ce flash lumineux, un tonnerre d'applaudissements deferla

Devant lui a quelque pas, Locard se tenais, un grand sourire au levres

Bienvenue monseigneur et levant la main vers l'appareil qui prenait a lui tout seul les 3/4 de la place, je vous presente notre derniere realisation

Le vaisseau, d'un bleu nuit profond avait un fuselage aerodynamique parfait, de forme oblong d'ou sortait uniquement des canon plasma de tres fort calibre.
Sur ses flanc, l'embleme d'Enigma y etait graver, ainsi qu'en plus petit, le blason personnel de Mithrandir, celui de l'ordre blanc, mais plus que tout, son nom arracha une larme aux yeux du magicien
MBS Eventhorizon


Je penses que ce nom lui ira parfaitement magicien, ne croyez vous pas ?

Mithrandir sourit et d'une voix un peu rauque repliqua a Locard
Qu'attendons nous pour decoller ?

quelques minutes plus tard, le vaisseau partait pour les etoiles ....

Dernière modification par Mithrandir (20-07-2007 20:30:35)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#10 20-07-2007 15:51:59

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre quatre: L'histoire se repete
La fin d'une ere


Mithrandir etait en inspection dans le secteur 13 carreau 17 de la galaxie de la licorne quand toutes les alarmes de l4event horizon retentirent d'une meme voix ....

Locard ! c'est quoi ce tintamarre, il est a peine 6 heures du matin heure universelle, kepassa ?!
Message urgent de la station orbitale Almeria monseigneur !!
Ecran principale Tatiana

L'image du lieutenant colonel Altius apparut sur les ecrans. son visage etait defait et un chaos indecriptible semblait reigner derriere lui

Seigneur magicien, d'immense flottes sortent a l'instant de l'hyper espace, il y en a dans tout le ciel de Laurelindorenan, elles portent le blason des best raideurs

Il y en a tant que ca ?
Plus encore monseigneur, je penses que le ...........
la neige apparut sur l'ecran.

LOOOOCARD !!! retablissez la com !
Impossible monseigneur, Almeria n'existe plus

Mon dieu, tout les membres d'equipage devaient etre en train de se reposer a cette heure, seule les equipes de surveillance sont en place, ils n'auraont pas le temps de rejoindre leurs postes.


Effectivement, le rapport que recu l'Event horizon confirma les craintes du magicien

http://deltoria.projetgenesis.com/rc.ph … c&id=6

Secteur E1 carreau 17 / Croiseur de commandement Event horizon

Sortie de l'hyper espace dans quelques secondes monseigneur

.....
vous pouvez pas laisser tomber vos monseigneur a tout bout de champ ?

Heu ... oui monse...., chef ?


SCROUPH ! (bruit du baton s'ecrasant sur la caboche de Locard)
AIEUUUUUUUUHHHHH !!! (exclamation du dit Locard apres le coup de baton precedement cité, se massant la future bosse)

Sortie d'hyperespace Mithrandir

L'ecran de l'Event horizon s'alluma sur un champ de debris considerable

TOUS LES RETRO REACTEURS EN FONCTION ! barre au 140, deflecteurs au maximum

La manoeuvre en catastrophe n'evita pas au croiseur d'entre en collision avec le champ de debris et l'ecran principale de l'EV vola en eclat apres un dernier choc de ce qui semblait etre le poste de pilotage d'un Omega

Rapport de avaries de tous les secteurs !!

Mon dieu, nous n'arriverons jamais jusqu'a Laurelindorenan magicien
N'avons nous pas des canons plasma ? ALORS SERVEZ VOUS EN !


Apres une lutte de plusieures heures contre les differents elements composant encore des vaisseaux il y a quelques heures, l'Event horizon pu enfin se frayer un chemin vers le berceau

Mithrandir etait atterre, assis sur le siege de commandement, il regardait l'horizon emplis de ce qu'il restait et de sa flotte et de celle des seigneurs ayant participer a ce massacre, tant de morts pour rien, tant de destins brises, tant de valeureux equipages a present disparut

Tatianna etait en larmes a sa console de pilotage, tandis que Locard le visage defait, tentait de tracer la route finale


Que peuvent les hommes devant une rage aussi bestiale ? pensa le magicien

Il est des heures sombres, des heures ou la mort abat sa faux d'un large geste, fauchant bien plus qu'elle ne le devrait ...
Bien qu'etant encore sous le choc, Mithrandir bondit de son siege
Envoye un message aux escorteurs et a se qui reste de nos flottes, que tous se rassemble au point 117, nous avons a honorer ceux qui sont tombe pour defendre le berceau et la democratie

Plus tard, alors que l'astre solaire disparaissait derriere Laurelindorenan, les quelques navires restant tirerent les salves d'honneur pour des disparuts et bien que ceci soit bien dérisoire, le morale des survivants en fut revigore

Dernière modification par Mithrandir (20-07-2007 20:30:46)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#11 24-08-2007 10:24:58

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre cinq: Le renouveau de l'ordre blanc
L'alliance du passé


Universal date time : 8eme mois de la septieme année
Lieu senat galactique

Mithrandir flanque de l'inevitable Locard se rendait a l'auditorium du senat galactique, ayant a annoncer aux divers seigneurs de l'univers de Deltoria la renaissance de l'Ordre blanc.
Beaucoup connurent cette coalition dans bien des univers aussi differents que lointains et cette alliance fut par le passe, souvent gardienne de paix au sein des galaxies.
Cette morne journee, basee bien souvent sur de vaines paroles, s'etira en longueur. Tout diplomate qu'il etait, le magicien ne pouvait cacher sont agacement


Mais combien ont ils donc avant nous Locard ? Voila des heures que nous entendons toujours les memes discours et memes jeremiades ! Cette journee sera t elle donc sans fin ?
Je crois que bientot notre tour viendra ............... du moins je l'esperes

Effectivement, quelques minutes plus tard, Mithrandir fut appele a la place d'oration

Loin sont nos souvenirs des guerres, loin sont les chagrins de nos pertes en cette aube d'une ere nouvelle ; Nous Maiars avons vécu des centaines de vie 'd'hommes', assistes aux créations d'empires, a leurs déchéances et leurs chutes dans l'oubli.
Nous avons combattu aux cotes des plus grands, mais peu nous connaissent, restant toujours dans l'ombre, nous ne cherchons que la justice, pas la gloire.
Au cours de nos longues existences, bien de nos pairs sont partis rejoindre la grotte de Mandos et bien peu d'entre nous restent à vous côtoyer.

Nos connaissances militaires sont arrivées par le passe à de nombreuses découvertes et nous possédons maintes technologies permettant d'être des adversaires redoutables, mais cela est le passe.
Nous avons conquis et élevé au rang de peuple, les primitives populations des planètes non développées au cours de nos explorations, mais cela est le passe
Aujourd'hui, avec notre longue expérience et note passif, nous avons prit le parti que seul le savoir est une arme et un progrès, ainsi nous n'avons pas avoir besoin d'une flotte en nombre, mais plutôt en puissance, la force dissuasive étant bien plus importante qu'une flotte d'attaque.
Pour cela, L'Ordre blanc a ete refondée et tentra d'etre la garante de la justice au sein de l'univers Delotorien


son laius termine, Mithrandir rejoignit Locard qui semblait pensif
Ca n'a pas eu l'air d'interesser beaucoup de monde
Ce n'en etait nullement le but Locard, le message est passe, c'est tout ce que nous souhaitions .....


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#12 04-09-2007 14:14:33

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre Six: Le reacteur Gravitationnel
Le dernier voyage


MBS Eventhorizon / Secteur 1 / Carreau 17

Monseigneur !! Les chercheurs ont finalise le reacteur gravitationnel ! Les tests effectues sont concluant, nous pouvons des a present plier l'espace temps pour rejoindre le secteur A 25 / E 663.

Mithrandir acceuillt cette nouvelle avec toute la gravite qui convenait. Locard savait que ce depart serait sans possibilite de retour et bien que beaucoup avait besoin d'eux dans l'ancien univers maintenant aux mains de seigneurs puissants, le magicien, n'arrivait pas a se decider pour se voyage a sens unique.

Que les vaisseaux cargo Nostromo et Elessar ainsi que l'Eventhorizon en soient equipes, nous verrons quand nous l'utiliseront. Mettez aussi en place avec les unites d'Epsylon un tunnel warp entre nos deux univers et faites envoyer une procedure d'evacuation, il nous reste peut etre encore un role a jouer au sein de ces deux univers.

L'amiral Zemanova, blanche comme un linge devant les graves paroles du magicien ne broncha pas d'un poil, mais les tremblements qui l'agitait par vagues en disaient long sur son etat. Seule cette belle jeune femme, semblait avoir compris le destin de l'empire de Mithrandir

Qu'il en soit selon votre volonte ! Pour les Desseins d'Illuvatar

Quelques jours plus tard, meme lieu

S'adressant a l'ensemble de ses troupes, Mithrandir prit la parole sur l'holocom interne

Membres de la confederation de l'ordre blanc, Officiers, soldats ou simples citoyens, le temps est venu pour nous de repartir vers l'ancien univers.
Trop d'actions se sont produites en ces deux galaxies qui ont fini par m'oter toute envie de continuer a diriger les empires du berceau. Ainsi, je vous remet entre les mains du commandeur Aerith, alliee fidele et devouee sur un autre plan, qui vous menera peut etre plus haut que moi meme.
Mes seconds, Locard et Tatiana Zemanova seront eux aussi du voyage, ainsi que ceux qui voudront nous suivre. A ceux qui resterons, je souhaites bonne chance et tout le bonheur du monde; qu'Illuvatar vous assiste dans votre futur.

Ce fut tout, le magicien coupa son micro et se retourna vers Locard.
Je penses que les preparatifs sont termines, nous partons donc sur le champ.
Laissez le commandant J.Blackhawk au commandement des transporteurs Nostromo et Elessar, il nous rejoindra quand ceux ayant decide de partir aussi auront embarques, si ben sur il y en a ....


MBS Eventhorizon / Secteur 1 / Carreau 17 / Orbite haute de Laurelindorenan


Tous regarderent une derniere fois le soleil disparaitre derriere l'horizon meridionale du berceau, quand il eu totalement disparut et que seul un leger halo de lumiere, trahissant encore l'astre masque resta, le croiseur prit son cap et s'eloigna doucement du berceau. Arrivant a distance plus que suffisante quelques dizaines de minutes plus tard, pour eviter toutes perturbation, Mithrandir donna l'ordre d'activer le reacteur gravitationnel et l'Eventhorizon disparut definitivement de tous scanners et censeurs de l'univers.

Dernière modification par Aerith (18-09-2007 09:21:56)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#13 04-09-2007 20:39:27

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre Sept: Une heritage difficile
Attaquée de toutes part


La jeune (trop jeune?) Aerith Gainsborough, la petite marchande de fleurs de la planète mère de l'empire, connue surtout pour ce commerce, mais aussi pour ses herbes médicinales et décoctions diverses ne savait pas trop dans quel sens prendre cette 'promotion'.
En effet, être ainsi bombardée Commandeur de l'empire du magicien blanc, ce qu'il avait a juste titre nommé le berceau; la terrorisait littéralement.
Voila bien longtemps qu'elle en avait accepte la succession, pensant ne jamais hériter de ses pouvoirs.
Mais le jour de son sacre était venu et comme elle regrettait ces paroles prononcées jadis.

Elle ferait tout de même face a son engagement, au moins en mémoire du magicien
, Elen síla lúmenn' omentielvo Mithrandir ! dit elle le jour de la passation de pouvoirs; meme si celui ci etait deja bien loin.

Attaquée depuis cette sucession de toutes parts, la petite marchande de fleurs, ne savait plus où donner de la tête.
Elle avait du en outre, nommer au pied levé, son second: Melinda de florestie, jeune femme a l'air svelte et pourtant si forte par son courage et sa determination.

Comment faire face a elles deux contre des ennemis si nombreux ?
Regardant la chute de l'empire du magicien, Aerith ne put sentir que du desarroi et de la peine contre cet acharnement

Dernière modification par Aerith (15-10-2007 13:04:45)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#14 18-09-2007 09:37:59

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre Sept: Une heritage difficile
La grande guerre


Le levé du soleil amena le levé de la jeune fille. S'habilliant rapidement apres une toilette coutumiere, Aerith attacha ses longs cheveux noirs d'un ruban et se rendit de son pas silencieux sur la passerelle pour y decouvrir les inevitables pillages de la nuit que lui tendrait Melinda de son air chagriné et impuissant.
Pasant tout d'abord par l'antique machine a café, que nul ne comprenait la prescence, tant elle etait prehistorique; Aerith appuya sur sa touche preferée: choco lait.
Souriant au petit gobelet blanc se remplissant du liquide chaud et suave, elle se rememora le magicien pestant devant cette machine ouverte et vomissant ses tubes quand Locard et lui meme tentait de la remettre en fonction.

Prenant le gobelet, elle essuya d'un revers rapide, la larme qui glissait le long de sa joue. Personne ne connaissait Aerith ou tout du moins, ne savais d'ou elle vennait et au final, ceci n'etait pas une si mauvais chose.

En arrivant sur la passerelle, Melinda lui tendit effectivement les rapports de la nuit passée. Toujours la meme histoire, toujours le meme resultat. Elle fit fi de les lires et demanda de sa voix douce de contacter les allies de la coallition pour une contre offensive de leur part. C'etait tout ce qu'elle pouvait faire, elle, la gardienne d'une alliance a l'agonie.

Elle prit ensuite le chemin de cette salle etrange ou personne, meme pas Melinda y etait conviée. Cette salle ou elle passait parfois des heures et que, grace a de rapides coups d'oeil, certains en connaissait quelque peu le contenu: un terminal de liaison, des plans et cartes, des holospheres et autres mappemondes.

Tous pensait que la jeune fille aidait la coallition dans leurs plans de bataille contre les oppresseurs des peuples libres, car souvent, des actions etaient menes contre ceux qui avait attaque le berceau, mais en etait il reelement le cas ?

Plus tard dans la matinée, un etrange message rappela Aerith dans cette salle, un message des plus court pourtant :
   " Selene est de retour ... "

Qui etait donc cette personne ? Sorte d'hybride reptilien selon les dires des anciens, mythe chimerique selon d'autres, personne ne semblait a meme d'en connaitre le fond..... hormis peut etre Aerith


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#15 25-09-2007 14:40:42

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre Sept: Une heritage difficile
Un passe perdu


Quetrieme jour de septembre
Le Transporteur MTS Nostromo venait de quitter la plate forme pour rejoindre le magicien, quand une neige precoce fit son apparition dans le sillage du vaisseau. Tombant en petits flocons puis semblant prendre de l'assurance, grossit en de lentes et paresseuses boules de coton, couvrant les bruits et masquant les ombres de la nuit naissante.

Longtemps Aerith resta a comptempler cette neige annonciatrice de l'agonie d'un automne encore jeune et d'un vigoureux hiver approchant deja. Elle avait, depuis toute petite, une attirance pour le froid et la glace qu'elle ne s'expliquait pas.
Deja, pendant sa tendre enfance, alors que ses camarades s'emitouflaient dans de douces couverture pres des fenetres et des radiateurs, pour regarder les yeux ecarquilles, les flocons descendre mollement du ciel, elle etait au dehors, preferant leur contact froid et doux au milieu de la cour.
Seul Mithrandir ne semblait pas s'en offusquer et l'observait d'un regard presque paternel avant de repartir au loin avec cet homme qui ne le quittait jamais ...... Locard Kaspalov.

Ces longs mois d'absence avait forge un caractere solitaire et peu enclin au dialogue a la jeune fille et meme quand fut venue l'heure de voler de ses propres ailes, elle ne reussit jamais a s'exterioriser et resta toujours dans l'ombre de ses anciennes camarades, toujours ecoutant, jamais repondant.

Tout ses souvenirs lui revenaient tandis qu'elle regardait sans le voir, le fin tapis blanc prendre forme et transformer le paysage de Laurelindorenan. Puis ses pensees se tournerent vers le mythe qu'avait fait naitre cette jeune femme voila bien des annees. Cette hybride humainoreptilienne nommée Selene.
Le magicien blanc lui en avait conte les exploits d'autrefois, sous une banniere de liberte. Elle avait combattu a ses cotes, mais avait perrit le jour du grand cataclysme; enfin, c'est ce que tous croyait jusqu'a ce message.
Il n'avait jameis voulu lui avouer pourquoi il ressentait comme un soulagement quand a se passage de sa longue existence et jamais, elle n'eu le courage de lui faire face pour en connaitre la raison profonde; tant le magicien lui forcait le respect .... l'amour ?

Oui peut etre songea t'elle alors que le mince manteau d'a peine quelques millimetres semblait grossir a vu d'oeil, mais un amour tres loin d'etre charnel, plutot un amour fraternel, bien qu'elle eu passe bien plus de temps seule qu'avec le vieil homme.

Un coup sourd lui fit reprendre contact avec la realite: Melinda l'appelait sur la passerelle, la neige menacait les pistes d'envol. Regardant par la fenetre, elle put distinguer, malgres les lourds nuages gris qui obscursissaient le ciel, une lune deja haute.

Depuis combien de temps suis je ici ? pensa t elle tandis qu'elle se levait, grimacant aux campes criblant ses jambes trop longtemps privees de sang.

Dernière modification par Aerith (25-09-2007 14:45:34)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#16 11-10-2007 16:24:26

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre Huit: La renaissance du berceau
Une periode de paix au coeur de la tempete


Depuis plusieurs jours, enfin la citée d'emeraude connaissait le calme et ses habitants pouvaient plonger dans le sommeil sans la crainte d'etre eveilles par le hurlement des sirenes.
Les signatures apposées sur ces vulgaires feuilles proclamant un cessez le feu avaient au moins apportées une paix fragile au berceau. Aerith pu donc enfin consacrer ses efforts a la reconstruction de Laurelindorenan et rendre l'eclat qu'avait par le passé Valimar.

Depuis peu, le grand dome d'emeraude resplendissant de nouveau sous les soleils de l'aube et du couchant, attirant moult curieux venus parfois de tres loin pour comptempler ce magnifique effet de vert et de feu.
Mais les pensées de la jeune fille ne cessaient de revenir inlassablement au meme sujet: Selene
Impossible de comprendre cette facination pour cette femme qu'elle n'avait jamais vue et qu'elle ne connaissait que par les rumeurs et les on dit des echos de couloirs.
Comme elle aurait aime que le magicien lui en conte plus sur cette femme ...
Toujours perdue dans ses pensées, Aerith prit le chemin de la tour sans s'en rendre vraiment compte et penetra, apres les nombreuses marche de celle ci dans ce qui fut l'antre du magicien.

il aimait a se tenir la, a la fenetre de guet comme il l'appelait, (et qui ressemblait plus a une meurtriere, qu'a une fenetre d'ailleurs) a epier de son air malicieux, les faits et gestes de ses equipes grace a sa longue vue prehistorique. Il restait assit la parfois des heures, quand son emploi du temps lui permettait, la fumée de sa pipe entourant son visage, autant perdu dans ses pensées que par son observation. Elle le rejoignait parfois et s'asseyait pres de l'antique bibliotheque, attendant, parfois en vain, qu'un dialogue se noue et qu'il lui conte ses recits d'autrefois.
C'est ainsi qu'elle avait connue, toujours par brides, l'histoire de Selene. Ou tout du moins, quelques passages sur sa vie.

Puis le jour de ses quatorze ans, elle avait trouve en montant une fois de plus a la tour, une longue boite sur le petit tabouret pres de la bibliotheque. Elle decouvrit en l'ouvrant une longue vue de cuivre brillant a sa taille d'enfant; cadeau qu'elle conserva comme le bien le plus precieux et ils purent alors partager rires et remarques sur leurs observations ...

Une larme s'ecrasa aux pieds de la jeune fille, qui s'etait assise sur le haut siege du magicien. Comme elle regrettait ses fugaces instants d'un bonheur simple et sans artifices. Il lui semblait encore sentir le lourd parfum du tabac a pipe se consumant, entendre le grincement du bois sous le balancement de Mithrandir.

Se levant, elle parcourut la piece du regard, ne s'attachant a aucunes choses mais les distinguant quand meme; passant la main sur les reliures des vieux livres de la bibliotheque quand sa main s'arreta sur un ancien manuscrit de cuir terni par le temps. Elle ne se rappelait pas l'avoir deja vu par le passé et l'ouvrant pour le feuilleter, se rendit compte qu'il s'agissait du livre de bord d'un vaisseau depuis longtemps disparut: le sentih MBS Eventhorizon.

Il narrait la guerre d'un antique ordre contre les legions d'une alliance au nom etrange, mais plus interessant, il parlait de Selene !
Aerith le devora litteralement mais en fut pour ses frais car bien peu de passages faisaient reference a cette femme et le peu qu'il y avait ne racontait que des faits d'armes.
Quelle barbe ! se dit elle a elle meme.
Elle en etait a le refermer de depit quand un nom lui sauta litterallement au visage : Muuhardjin, planète satellite de Nollan

Son sang ne fit qu'un tour et elle se precipta vers l'escalier, emportant avec elle le precieux recueil, il lui fallait trouver Melinda au plus vite pour qu'elle affrete une expedition de reconnaissance vers cette planete inconnue.

Dernière modification par Aerith (11-10-2007 16:26:21)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#17 08-02-2008 12:34:53

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre neuf: le retour du magicien
La disparition d'Aerith


De nombreuses semaines s'etaient ecoulees depuis qu'Aerith et son equipage s'etaient lances a la recherche de Muuhardjin.
Aucunes nouvelles, aucuns messages ni drones de communication n'avaient etes emis depuis. Laurelindorenan restait sans commandement depuis, fonctionnant au ralentit.

Nombreuses furent les missions de recherche, dans l'espace aussi bien que sur la planete elle meme, toutes revinrent bredouille. Les mois passaient sans aucunes pistes et l'espoir disparaissait au fur et a mesure que le temps s'ecoulait.

Finalement, l'un des anciens lieutenants du magicien avec l'aide des certains ingenieurs, reussi a emettre un signal vers l'Eventhorizon, expliquant la situation. Ce message ne recu pas de reponse, comme s'y attendait l'equipe, mais ils ne pouvaient a present plus qu'esperer ...


Station de garde Phoenxia / ceinture exterieur du berceau / trois mois plus tard

Le capitaine Belios finissait son quart, se voyait deja au fond de sa couchette tandis que tous commenceraient leur nouvelle journee. Comme il avait hate d'y etre pensa t il en baillant a s'en decrocher la machoire. Subitement, sans echo preliminaire d'approche, les scanners signalerent un petit escadron en sortie d'hyper espace, enfin plus exactement, en materalisation. Les ordinateurs n'arrivant pas reelement a definir d'ou provenait ces vaisseaux, le capitaine fit sonner l'alerte et mit les defenses de la station en fonction tandis que les forces d'interception se placaient autour d'elle.

Trois vaisseaux firent alors une apparition soudaine a quelques parsecs de Phoenxia. Trois immenses croiseurs de combat d'un type inconnu mais pourtant si familier que Belios n'osa donner l'ordre d'attaque.
Bleu comme un ciel de crepuscule, avec sur leurs flancs, un ancien blason a present disparut depuis longtemps, les trois navires s'approcherent de la station. Et au fur et a mesure de leur progression, les equipages purent dechiffrer les noms de ces vaisseaux. MBS Promethee, MBS Alteria et ..... le MBS Eventhorizon ...

Dernière modification par Mithrandir (27-04-2008 18:18:45)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#18 09-04-2008 00:52:53

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre neuf: le retour du magicien
A la recherche de la petite marchande de fleurs


Laurelindorenan / carreau 864

6 mois ...
Six mois s'etaient a present ecoules depuis le depart d'Aerith pour la ceinture exterieure et la planete Nollan.
Mithrandir qui avait a present repris les renes du berceau, put enfin partir a la recherche de la jeune fille. Son entourage se desolait de cette disparition soudaine, mais pourtant, Le vieux magicien semblait quand a lui serein sur cet evenement.

Un beau matin, l'ordre de preparer les navires tomba enfin et l'ont pu aisement voir le soulagement sur beaucoup de ceux qui avaient etes sous les ordres d'Aerith.
Ainsi, quelques heures seulement apres que l'ordre ne soit tombe, l'Event Horizon et son escorte, ainsi que plusieurs gros transporteurs furent affretes a cette mission et la flotte ne tarda pas a disparaitre dans l'hyper espace ...

Orbite basse de Muuhardjin, planète satellite de Nollan

Dans l'espace paisible, les premices d'une sortie de l'hyper espace commenca a apparaitre, puis d'un coup, la flotille de recherche apparut alors que l'instant precedent, rien hormis le vide occupait cette emplacement.

L'X25 du magicien s'envola peu apres du grand croiseur en directon de Muuhardjin. Au grand etonnement de tous, Mithrandir semblait parfaitement savoir ou chercher. Apres quelques minutes d'un trajet sans encombres, la navette atterrit pres du pole de la petite planete, au milieu des champs de glace balayes par le vent, la ou toute vie n'etait pas meme pensable ...

Le vent fit claquer la capeline du magicien lorsqu'il descendit de la navette, saisi par ce froid intense, il eu dans l'idee d'un sort discret de chaleur, puis se ravisa en memoire de celle qu'il avait tant aime ... Selene
Il prit donc seul, apres un signe de la main a son fidel Locard, la direction du grand dôme de cristal perdu dans cette immensité désertique et glacée. Il s'approcha doucement de la jeune fille qui semblait dormir sur la dure piece de marbre blanc, semblait seulement car aucun etre ne pouvait survivre bien longtemps dans ce froid mortel.

Mithrandir regarda une derniere fois cette dalle ou reposait l'hybride qui avait autrefois partage son existence. Dans le froid qu'elle avait tant affectionne, dans ce silence millenaire, ainsi Selene dormirait jusqu'a ce que l'univers disparaisse. Le magicien tourna alors la tete sur le frele corps qu'il tenait dans ses bras ... Aerith. Il lui faudra lui expliquer qui etait Selene, pourquoi, depuis toute petite, elle appreciait tant la neige et l'hiver. Lui expliquer l'exile de son epouse secrete, lui avouer qu'il en etait le commanditaire. Comment allait elle reussir a encaisser tout ceci, se demanda t il en appercevant la navette au travers du blizzard toujours grandissant, comme une force ayant sa propre conscience et desirant le garder en ses tourbillons.

Il reussit pourtant a rejoindre l'engin et commencant son ascension de la passerelle, il jeta un dernier regard sur l'etendue de neige et de glace
"J'expliquerai a notre fille qui tu etais mon amour"

Dernière modification par Mithrandir (09-04-2008 01:04:05)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#19 27-04-2008 15:01:26

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre neuf: le retour du magicien
Le pretre


Le corps d'Aerith reposait dans un des caissons d'hyper sommeil, sa conscience étant restée prisonnière de l'hiver de Muuhardjin. Mais, a la surprise générale, Mithrandir ne prit pas la direction du berceau lors de son retour a bord de l'Event horizon, il prit la direction d'une planète de la ceinture extérieure et plus précisément, du petit village de Mei City.
A bord, chacun s'interrogeaient sur cette décision plus que déconcertante et bien que les 'on dit' naissaient a tous les etages, le magicien n'apporta aucune réponse et ceux ci s'amplifièrent quand Mithrandir et son second quittèrent le croiseur de commandement a bord de l'X25 quand il fut en orbite et aucunes nouvelles ne fut données pendant les deux jours qui s'écoulèrent alors.


Orbite basse de Muuhardjin, planète satellite de Nollan, Frégate Espérance, six mois auparavant

Aerith était dans la salle des transmissions quand Melinda fit son entree, lui annonçant l'orbite autour Muuhardjin. Elle se leva calmement, prenant sur elle de ne pas courrir vers la passerelle pour decouvrir sur les ecrans geants cette planete qu'elle esperait la demeure de Selene.

La lieutenante Tifa qui finissait les dernieres manoeuvres orbitales, decela sur le visage de la jeune fille, une expression qu'elle ne lui connaissait pas ... etait ce la peur ou seulement une excitation du a la proximite de l'astre de glace ?
Quoiqu'il en fut, quand elle recu l'ordre d'appreter une navette pour Muuhardjin, elle ne fit rien parraitre de ses interrogations et fit ce qui lui avait ete ordonne.

Aerith et Melinda purent prendre place dans l'astronef quelques heures apres leur arrivee, escortees d'un groupe restreint mais suffisament armes pour proteger la dame.
Le vent glacial les acceuillit de toute sa force a l'ouverture du sas, comme si la planete voulait a sa maniere ler souhaiter la bienvenue. Alors que Melinda ajustait sa combinaison thermique, Aerith posa simplement la main sur la sien, lui intimant l'ordre de rester du regard, puis elle descendit seule sur la passerelle a present recouverte de glace, au mileu des vents toujours hurlant et c'est ainsi qu'elle disparut de la vision des membres d'equipage de la navette, frele silhouette ballotee par le blizzard qui se renforcait.

Elle marcha longtemps, ecoutant le chant des rafales, s'abandonnant uniquement a son instinct pour la guider, elle fini par parvenir au dome de cristal, lieu etrange ou la tempete elle meme semblait reticente a s'en approcher.
Elle gravit quelques marches, le visage leve vers les etoiles qui brillaient comme des cristaux de glace, puis appercu parmis les tumultes de neige une simple dalle, etrangement invisible la seconde d'avant, sa clarete de marbre blanc, semblait a present luire dans l'immacule blancheur du paysage, le rendant presque grisatre.

Elle s'asseya a meme la pierre gelee et laissa sa tete fatiguee reposer un instant sur sa poitrine ... un chant ? ... un doux murmure s'etait il fait entendre ? Elle releva brusquement la tete, persuadee de sortir d'un reve ... pourtant la melodie semblait toujours flotter. Elle tourna la tete de gauche et de droite, tentant vainement de distinguer d'ou venait le son, puis elle s'abandonna a lui, l'ecoutant fredonner sa douce complainte, faite de regrets et de peines, mais pourtant si empreint d'un pathetique espoir qu'il savait vain ...

Quand elle s'endormie, recrovillee sur la stelle, son esprit libere de son enveloppe charnel put enfin la rejoindre ...


SELENE


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#20 25-06-2008 13:05:19

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre dix: Aerith
le grand rituel


L'X25 decolla des la passerelle refermee et tandis que le magicien etendait le corps sans vie de son enfant, la navette rejoignait les etoiles et par la meme, l'Event horizon.
Malgres sont apparente mort physique, la depouille d'Aerith semblait etrangement reprendre des couleurs a la chaleur du vaisseau et Mithrandir, au lieu de s'en rejouir comme semblait le faire Locard, s'en inquietait


A combien sommes nous de l'antre de Wolfood, Locard ?
Quelques parsecs, a peines quelques dizaines de minutes de par un bond hyperspatial
Alors que l'Event horizon l'effectue des l'apontage, je ne veux pas perdre ne serais ce qu'une seconde, le temps joue contre nous depuis que j'ai franchis la porte de la navette, je le ressent au plus profond de moi sans pouvoir l'expliquer.


Suivant les ordres du magicien, le croiseur effectua son saut a peine la navette rentree en son sein et se rematerialisa quelques dizaine de minutes pres de la planete ou le pretre residait.
L'X25 redecolla immediatement et fonca plein pot vers le village de Mei City ou le commandant Tatiana Zemanova avait eu pour charge de tout preparer selon un liste tres complete mais surtout tres detaillee du magicien.

La navette se posa dans un grand nuage de poussiere, non loin de la masure de Wolfood, ou bien des curieux faisaient le pied de grue.
Mithrandir et Locard sauterent a bas de la rampe, avant que celle ci n'ai fini de se deployer, tandis que deux membres d'equipage amorcaient la descente du caisson de verre ou reposait Aerith.
Muni d'un systeme anti gravite, le caisson flottait a quelques dizaines de centimetres du sol et Locard puis aisement le pousser vers l'avant.
C'est a cet instant que Wolfood sortit de la maison, vetu pour l'occasion d'un chasuble d'une blancheur presque insoutenable ou tranchait une etole d'un bleu nuit profond. Il leur fit signe d'entrer et s'effaca pour leur faciliter le passage et au grand dam des curieux qui se pressaient deja vers la porte, il la referma a clef d'un geste rapide.

Le commandant avait bien travaille en l'absence du magicien et tout les ingredients, pentacles et autres outils indispensables avaient etes reunis comme l'avait demande Mithrandir.

Locard ouvrit le caisson et ils purent allonger le corps d'Aerith sur l'autel de pierre qui avait ete dresse au centre du pentacle a cinq branches lui meme au centre de la piece. Tatiana se pencha alors sur le corps de la jeune fille et lui levant delicatement la tete, lui passa un petit coussin sous la tete. C'est alors que le pretre, la crosse en main commenca le long rituel ...


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#21 11-11-2008 09:29:35

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre dix: Aerith
La fin d'un reve utopique


Village de Mei City, ceinture exterieure


Quinze heures ...
Durant quinze heures, le long rituel se deroula, d'interminables incantations ponctuées de divers sortileges et autres secrets des grandes arcanes. Tout le savoir et la magie du prêtre et du magicien furent mis en oeuvre pour liberer l'esprit de la jeune fille de l'hiver eternel ou elle etait retenue.
Alors que l'espoir s'eteignait comme les flammes vacillantes des bougies qui eclairaient la petite piece, un mouvement de cil quasi imperceptible se fit voir sur le visage d'Aerith, puis son teint se mit a rosir legerement et finalement, quelques minutes plus tard, elle fini par ouvrir les yeux. Semblant sortir d'un long et profond sommeil, Aerith regarda les deux hommes penchés au dessus d'elle, ne semblant pouvoir les reconnaitre, elle les observait avec une detresse evidente.


- Elle ne se souvient plus de toi, magicien.
- Sa memoire lui reviendra en temps et en heure, le principal est a present fait et jamais je ne pourrais t'en remercier comme tu le merites.



Laurelindorenan, planete mère du berceeau, trois mois plus tard.

Les derniers grands transporteurs vennaient d'atterrirent, arrivant des univers d'Ouranos et d'Epsylon, ils rapatriaient les derniers membres des anciennes colonies. Les planetes colonisées pendant l'expansion avaient toutes étées abandonnées depuis les dernieres attaques et toutes les flottes, ou ce qu'il en restaient, rapatriées sur le monde originel, laurelindorenan.
Aerith regardaient de la haute tour les derniers colons debarquer avec le ravissement que les etrangers avaient dans le regard quand ils decouvraient pour la premiere fois le dome de Valimar.
Entendant la vieille porte de bois grincer, elle se retourna, un franc sourire aux levres, quand le magicien la franchit. Elle s'elanca vers lui en et l'enlaca avec force, tandis qu'il lui deposait un baiser sur le front.


- Je penses que notre temps ici est revolue princesse, il est temps pour nous de nous effacer et de laisser aux seigneur assoiffés de sang et de pueriles victoires la place qu'ils esperent un jour obtenir. La base sur Nollan est a present operationnelle et notre retraite est donc assurée.
- Peut etre ne devrions nous pas continuer, pour la memoire de ceux qui sont tombés pere ?
- Peut etre Aerith, peut etre, le temps nous le dira


puis se retournant vers la fenetre, elle put l'entendre se dire a lui même
- Oui, un jour ou l'autre le temps nous le dira ...


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#22 02-01-2009 14:04:54

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre onze : L'Imperator
Une nouvelle menace


L'attaque soudaine et massive qui avait prit tout le monde de court avait ete finalement repoussee, non sans mal. Partout, dans toutes les galaxies environnantes du senat intergalactique, on pleurait un etre cher; disparut dans ce charnier qu'etait devenu l'orbite haute de la planete.

Nombre de jeunes recrues avaient perit et les flottes pourtant si superieur en nombre a celle de l'Imperator avaient subies de lourdes pertes.


Laurelindorenan / haute tour de Dalaraan

Le conseil du berceau etait rassemble ce jour pour rendre compte des recents evenements concernant cet Imperator. Personnage belliqueux et arrogant, il semblait croire a sa toute puissance, s'amusant tel un chat avec une souris, des defenses et autres flottes de l'empire du systeme central. Mal lui en avait prit dans son orgeuilleuse attaque, soldee par une retraite precipitee.

Une fois les faits exposes, l'amiral Zemanova demanda la parole tout en allumant l'écran de projection holographique.


- Nous ne savons que peut de choses de cet Imperator, ses hommes semblent venir d'ailleurs, si nous pouvons justifier ce terme par un endroit bien determine. Ils semblent avoir eux aussi decouverent une variante de notre reacteur gravitationnel. Leurs vaisseaux sont plus puissant que les notres, mais bien moins adaptés a notre univers, ce qui les poussent donc a utiliser nos technologies de structures plutot que les leurs.
D'autre part, certains de nos battaillons qui ont rechappes a la battaille du centre, ont rapporte d'etranges cliches de leurs croiseurs, je penses que ceux ci vous eclairerons sur leur point de depart seigneur magicien, puisqu'ils sont quasiement identiques a l'Event Horizon !


Les images qui apparurent sur l'écran confirmerent les dires de Tatiana. En effet, en tout points semblables au croiseur de commandement du magicien, les vaisseaux de l'Imperator devaient logiquement provenir du meme univers.

Tout les regards convergerent vers Mithrandir qui examinait les differentes prises de vue, reconnaissant certains vaisseaux de soutien, certains escorteurs. Locard se levant brusquement entreprit d'informer le conseil du senat, mais Mithrandir l'en retient d'un geste de la main.

- Non mon ami, nous possedons une carte maitresse dans les guerres a venir et si nous l'utilisons trop tot, elle peut perdre de sa puissance.
- Mais, Mais ... Bien au contraire ! Nous pouvons matter cet homme et son ego demeusure bien avant qu'il ne puisse prendre sous son joug de nombreuses planetes !
- Et ainsi lui faire prendre conscience que son 'secret' est connu pour qu'il puisse d'ores et deja changer de technique. Non, laissons le faire quelques temps et modifions certaines de nos productions militaires pour les types d'unites qu'il utilises, ainsi, lors de sa prochaine attaque, parce qu'elle viendra rapidement, nous pourrons mettre un terme definitif a ses agissements en rasant sa flotte.


Tous jugerent que le plan du magicien etait en effet bien plus sournois et habile que de prevenir les flottes defensives. Ainsi, chaqun aurait une cible bien precise dans la bataille a venir.

Dernière modification par Mithrandir (02-01-2009 14:05:20)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#23 16-01-2009 17:44:33

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Chapitre dernier : L'achevement d'un empire
La retraite vers l'ancien monde

Laurelindorenan, au coeur de la nuit


Aussi subitement qu'un felin se jette sur sa proie, les flottes ennemies apparurent sur les scanners de la base orbitale. Telles des vagues, elles se materialisaient sans fin aux abords de la planete mere du berceau. Prompt a reagir, l'officier de garde sonna l'alerte et partout, dans la cité endormie, resonnerent les sirenes, comme les cloches d'un glas.

Sautant de leurs couchettes, enfilant a la hate leurs combinaisons, les vaillants pilotes rejoingnirent leurs cockpits. Toutes les forces disponibles decollerent aussitot que le premettait cette surprise.

Mithrandir arriva en hate a la salle de commandement, Aerith sur ses talons et resterent meduses devant la force en presence ! Laurelindorenan etait totalement encerclée et subissait deja d'intenses bombardements.
Atteres, les hommes et femmes de quart semblaient impuissant devant une telle avalanche de haine et de mepris de la vie.
Le magicien activa alors, bien que tardivement, le dome de protection et la planete vira de ce bleu electrique surnaturel, mais le mal etait deja fait et la cité d'emeraude etait la proie des flammes. Tant et tant d'annees passees, a batir pierre par pierre ces si majeustieux edifices, tout allait etre reduit a neant en quelques minutes ... pour qui ? Pourquoi ?


- Locard, faites immediatement decoller les vaisseaux de transport de classe G
- Ceux equipés des reacteurs gravitationnels? s'esclama t il heberlue
- Oui, precisement ! Sauvons ce qui peut encore l'etre. La vie de nos concitoyens vaut bien plus que notre empire. Faites activer le plan Genesis.

Tatianna blemit, tout comme les plus haut gradés de l'ordre blanc, elle connaissait les clauses de Genesis.
Ultime solution, elle consistait a faire exploser des charges a variations sismique placées au coeur meme de la planete et d'utiliser la formidable poussée générée pour activer un groupement de reacteurs gravitationnel repatit sur plusieurs vaisseaux: les transport G.
Ainsi, ces vaisseaux permettraient, pendant un court laps de temps d'ouvrir un passage comme l'avait utilisé l'Eventhorizon, mais a bien plus grande echelle. La flotte d'évacuation pourrait alors l'utiliser pour rejoindre l'ancien royaume, sans espoir de retour.


Comme a regret, sa frele main blanche releva le couvecle protecteur et pressa l'enclenchement du dispositif.
Tout les moniteurs, recepteurs ou holotransmetteurs de la planetes virent au rouge et afficherent cette unique phrase:


Code:

PLAN GENESIS ACTIVE ! 
Veuillez vous rendre aux aires d'evacuation de toute urgence

Bientot, nombres de groupes se presserent aux portes de leurs vaisseaux respectifs, tentant d'emporter avec eux leurs possessions, maigres ou abondantes, mais seules les etre vivants avec un minimum de souvenirs et bagages etaient autorises et des tas d'objets leur ayant appartenu gisant autour des passerelles. Mithrandir croisa leurs regards appeures et hagards, ils laissaient derriere eux tout ce qui avaient fait leurs existances et celle de leurs aieux.

Aerith pressa alors son pere dans le couloir menant a l'Eventhorizon, comprenant sa peine et son impression d'echec devant cet acte sans honneur et lorsqu'ils embarquerent, ils purent alors se rendre compte de toute l'ampleur de l'acte barbare auquel l'empire de l'ordre blanc etait la cible.
Par millions, les vaisseaux aneantissaient l'oeuvre du magicien, tuant et rasant tout sur leurs passages, puis dans un dernier regard vers Valimar, elle vit le dome de cristal de la haute tour aerienne s'effondrer et elle sut alors que tout etait fini.


Orbite basse de laurelindorenan, quelques minutes plus tard

Les derniers vaisseaux d'evacuation se regroupaient derrieres le peu de croiseurs qu'il restait en defense de la planete et deja les vaisseaux de classe G se placaient autour d'eux.
Ignorant cette etrange formation, les esquadrilles ennemies continuaient leur pillonage et menacait les transporteurs pourtant sans defense.

- Commandant Zemanova, faites placer les chasseurs autour de la flotte d'evacuation et que les croiseurs utilises leurs boucliers de sorte a former un bloc frontal tout en deviant le peu du dome de protection de la planete, il nous faut encore tenir quelques instants.
- Leader cobra a Eventhorizon, nous ne pourrons pas avoir le temps de retourner au porte astronef Herbios, nous vous souhaitons bonne chance pour le saut et allons contenir cette engence de l'enfer aussi longtemps qu'Illuvatar nous le permettra
- Leader Phenix, seront dans le meme cas de figure, bonne change magicien !


Ceux qui etaient devant les ecrans de controles assisternet alors au massacre de ses courageux pilotes, affrontant a mille contre un un ennemi implacable. Puis, soudain, sans autre forme d'avenement, Laurelinorenan s'illumina comme un soleil et explosa, propulsant les vaisseaux en orbite basse a un vitesse superieur a celle de la lumiere et Mithrandir n'eu que le temps de mettre en fonction le passage.

Extrait de la fin de Laurelindorenan, receuil de l'holobibliotheque intergalactique

Nous ne savons que peut de chose sur ce qui s'est effectivement passé, mais toutes les sondes et personnes presentes ont rapportés une unique et meme chose:

Au moment de l'explosion de la planete, un groupe de vaisseaux qui semblaient porter la marque de l'orde blanc a disparut dans un trou noir qui s'etait forme a quelques parsecs d'eux. Avec la vitesse vertigineuse que les vaisseaux avaient prit avec le 'souffle' de l'explosion, nul ne peut affirmer qu'ils ne se soient pas desintegrer par la suite, mais ce dont nous sommes aujourd'hui sur, c'est qu'aucun debris, le plus petit qu'il soit n'a jamais ete retrouve et nous ne savons toujours pas ce qu'il est advenu d'eux

Dernière modification par Mithrandir (18-01-2009 11:57:00)


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#24 16-01-2009 17:48:13

Mithrandir
Colonel
Lieu: Laurelindorenan
Date d'inscription: 20-07-2006
Messages: 1703

Re: La fondation du berceau

Mon recit est a present termine, je remercie les participants (selene, Wolfood) pour m'avoir soutenu et m'avoir apporte de nouvelles voies exploitables

Vous pouvez a present donner vos avis si vous le souhaitez sur ce recit, je ne manquerais pas d'en prendre bonne note pour mes futurs textes

Mithrandir


Elen síla lúmenn' omentielvo

Polaris pour un jour, Polaris pour toujours

Hors ligne

 

#25 10-02-2009 18:44:00

Lea
Capitaine
Date d'inscription: 10-02-2009
Messages: 484

Re: La fondation du berceau

Toute jeune ici (aujourd'hui !), ceci est ce que j'ai trouvé de plus joliment écrit, et tenu dans le fil de l'histoire.
Beaucoup aimé cette interaction avec d'autres joueurs dans vos récits.

Un seul regret : vous avez l'air fâché avec les accents lol

J'espère que vous aurez le loisir de nous offrir les états d'âme de votre plume à nouveau ... Merci à vous.


http://img5.hostingpics.net/pics/765905LEA.png

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par PunBB
© Copyright 2002–2005 Rickard Andersson
Traduction par punbb.fr